Review équipement trail blanc : Acheter

Guide d’achat équipement pour le trail

La course de trail peut être ressentie tel que l’ultime liberté. Lorsque vous êtes positivement dans la zone, flottant dans la et dérapant sur les adversité tel que un cerf en sueur, synchronisé avec les Strava, votre corps et votre esprit se combinent dans cet état de harmonie où tout semble naturel et juste. Bien sûr, il ne faut peu pour vous sortir de la précipitation des coureurs et vous ramener à la réalité – une chaussure trop serrée et pourquoi pas une chaussette qui gratte suffisent généralement. Vous n’avez nullement besoin de loin d’équipement pour composer une course de trail, mais dans l’hypothèse ou vous voulez creuser dans la terre là-bas, c’est important ce que vous apportez. L’équipement est dans l’hypothèse ou confortable et insouciant que nous pouvons concentrer sur le paysage, le terrain, la compétition ou bien même rien du tout.

Quel type d’équipement devez-vous avoir pour le trail ? Plus que pour tout autre type de course, il vaut la peine d’être préparé sur le parcours. Si vous êtes seul dans la nature sauvage, face à des prévisions imprévisibles ainsi qu’à même vers un terrain qui vous tiendra debout plus longuement que le tour de ville habituel, vous allez être heureux de posséder une veste imperméable ainsi qu’une lampe frontale dans votre sac à dos. En fonction de la distance, il sera aussi plus important de transporter de l’eau et du carburant que sur la route, car chances de rencontrer un automate mystique au cœur de la forêt sont assez minces. Nous avons limité cette liste à le principal : des chaussure qui offrent le premier mélange de performance, de confort remorquage ; des sacs d’hydratation qui sont si résistants aux sauts que vous oubliez de les persister ; et des capuches et des vestes qui vous protègent des éléments. (Vous pourriez apporter plus d’équipement, tel que une montre GPS, si vous prenez la course de fond plus en or sérieux). Les coureurs habitués à rester sur le trottoir ont pour objectif s’attendre à ce que leur allure ralentisse lorsqu’ils se retrouvent sur des sentiers sinueux et techniques.

Préparez-vous afin que cela modifie votre stratégie de lit et d’hydratation par rapport à la distance de votre course. Si vous essayez le trail running pour la première fois, voici quelques conseils supplémentaires pour les débutants. La course de trail est encore plus piquante lorsque les météorologiques changent et que le terrain que vous pensez connaître réagit soudainement différemment. Par exemple, s’il pleut sur un sentier facile bordé de roches lisses et sèches, le terrain devient soudainement glissant. C’est pourquoi il existe de types différents de chaussure de trail running et pourquoi considérons que chaussure de trail running sont la première chose à obtenir lorsque commence à courir. Mais attendez, ce n’est pas tout, le trail running présente d’autres défis, tel que les profils d’élévation qui font que la plupart des graphiques Strava de course sur route ressemblent à une ligne plate. Les ascensions de collines avec des différences d’altitude extrêmes sont pour ceux qui veulent voir sentiers comme un maximum défi. Comment trouver des trails près de chez ego ? Il était plus difficile de trouver des pistes pour la course à pied que je pensais or départ que Strava n’existait pas, et le réseau de coureurs que nous-mêmes pouvais demander était beaucoup plus petit qu’aujourd’hui.

Le plus aisée est de trouver des itinéraires sur Strava ou facilement de construire votre distinct itinéraire en vous basant sur la fonction de carte thermique de Strava, qui met en vue sur la carte itinéraires régulièrement utilisés. C’est une chose car vous avez la possibilité garantir que ce sera une route, simplement en raison de sa popularité. Débutez disposant d’une paire de chaussures de trail N’oubliez pas que exhaustifs les vêtements de course ne sont pas les mêmes et que, comme la course de trail est plus exigeante que la course sur route, il vaut la peine de vérifier l’équipement solide et confortable pour renvoyer votre expérience de trail running aussi agréable que possible, qui est d’ailleurs TRÈS agréable. Nous avons aussi beaucoup de conseils sur trailandkale.com pour vous aider dans votre voyage, par contre c’est un excellent endroit pour commencer si vous voulez vous procurer du nouveau matériel. Nous effectuons des malheur et des recherches dépourvu fin pour vous donner les conseils les plus informatifs et les plus fiables sur Internet en fait de conduite sur piste. Cet rapport est vêtu à le jour régulièrement, alors n’oubliez pas de vous inscrire à nouveau la suivante que vous voudrez négocier un nouvel équipement.
Nous vous suggérons de suivre vos courses à l’aide d’une montre GPS.

Connaître l’historique de vos données raciales est le premier moyen de tirer des enseignements des parcours précédentes et de s’améliorer en conséquence. Ils sont aussi un enrichissant outil de motivation lorsqu’ils montrent que vous faites des progrès. Il est préférable d’investir dans un tel système :

QUEL EST L’ÉQUIPEMENT NÉCESSAIRE POUR LE TRAIL ?

Avez-vous trouvé une bonne paire de chaussures de trail ? Êtes-vous habitué à vos vêtements de course et savez-vous comment utiliser votre montre cardio GPS ? Lorsque vous courez en sentier, n’apportez que le principal pour rester léger sans pour autant négliger votre sécurité. Voici nos conseils pour préparer votre prêt-à-monter de sécurité ! SAC À DOS POUR LE TRAIL Le choix de votre sac ou bien gilet de randonnée est pas mal important. Il doit contenir tout votre équipement de trail sans vous gêner lorsque vous courez. Choisissez un volume approprié à votre distance et à l’équipement transporté. Il est généralement pris entre 2 l pour trails de courte distance et 10 à 15 l pour courses de longue distance et ultra-trails. Les grandes poches vous permettront d’accéder à votre équipement dépourvu avoir à arrêter de courir. Une poche zippée donne l’opportunité de garder vos clés et pourquoi pas vos papiers en terminé sécurité. QUEL ÉQUIPEMENT FAUT-IL

APPORTER POUR LA COURSE DE TRAIL ?

Voici une liste de contrôle des éléments essentiels : Eau / Boisson énergétique
Nourriture, barres, froidure
Lampe frontale dans l’hypothèse ou nécessaire (recommandée) Couverture de sécurité Téléphone Veste coupe-vent TRANSPORTER VOTRE EAU Vous exploitez généralement des flacons souples placés sur les bretelles. Il n’est pas nécessaire de sortir pour boire lorsque vous courez ou pour retirer le sac lors du ravitaillement. Il est également vraisemblable d’utiliser une poche d’eau sur le dos et pourquoi pas une facile cage à bouteille d’eau pour courtes distances. De l’eau ou bien une boisson actif isotonique ? Découvrez-le pendant l’entraînement et tenez-vous-en à cela lorsque vous courez.

LA NOURRITURE LORS DES TRAILS

Vous aurez sans doute besoin de manger pendant votre course. Apportez quelques bras ainsi qu’à gels énergétiques dans des pochettes que vous allez pouvoir accéder pendant la course. Une encore, essayez votre nourriture pendant votre entraînement de trail running pour vous assurer que vous pouvez en tolérer le goût pas de souci la digérer. Il est difficile de manger en courant, principalement pendant une course à un rythme rapide. Entraînez-vous ainsi à manger lorsque vous courez dans le but de être à même manger correctement pendant la course.

LAMPE FRONTALE

Une lampe frontale est nécessaire lorsque vous partez tôt a.m. ou si vous avez la possibilité franchir la ligne d’arrivée le soir. Indispensable pour un parcours de nuit, vous avez pas besoin d’en apporter une pour tout course. Lors d’un entraînement et pourquoi pas d’une course en montagne, vous suggérons de toujours la transvaser or fond de votre sac pour votre sécurité.

COUVERTURE DE SURVIE

Pour plusieurs courses, une couverture de éternité est indispensable dans votre sac à dos. Elle peut vous protéger du froid ou de la chaleur dans l’hypothèse ou vous devez vous arrêter. Elle est ultra-légère et représente un élément de sécurité que, selon nous, vous devriez encore garder en or fond de votre sac.

TÉLÉPHONE PORTABLE LORS DE LA COURSE DE TRAIL

Une poche est généralement prévue pour un téléphone portable dans votre trail pack. Il est bon de se permettre de y accéder facilement en cas d’urgence… mais encore prendre des photos du paysage ! Si votre téléphone portable n’est pas étanche, pensez à le protéger dans un sac en plastique et pourquoi pas une pochette. Certains coureurs utilisent un brassard imperméable.

VESTE TRAIL

Prévoyez une veste coupe-vent en de mauvais temps. Vous pouvez l’adapter en fonction du temps : minimaliste, ultra-léger et respirant et pourquoi pas extrêmement imperméable. Les softshells peuvent aussi fournir légèrement de chaleur en temps froid. Mettez votre veste par-dessus votre sac à dos sans vous arrêter de courir. Une liste d’équipements obligatoires est établie pour certains trails. Pensez ainsi à vous informer et à établir votre liste de contrôle en conséquence. Définissez l’équipement qui vous convient le mieux par votre entraînement et concentrez-vous uniquement sur la course le journée de votre course de trail.